FXX K: la plus élitiste des Ferrari

Vincent Desmonts
08/12/2014
Avec sa très curieusement nommée LaFerrari, la marque de Maranello proposait déjà à son catalogue un engin aux performances démesurées (963 ch !) et au tarif renversant (1,2 million d’euros). Mais pour choyer ses meilleurs clients, Ferrari a décidé de faire encore mieux, avec la FXX K.

D’abord, la Ferrari FXX K n’est pas une banale « voiture », mais un « programme de recherche et de développement ». Mazette ! Cet engin ultra-exclusif sera ainsi mis à disposition d’une poignée de Ferraristes triés sur le volet lors de séances d’essais sur circuit programmées au cours des deux prochaines années. Comme ses devancières portant l’appellation « XX », la Ferrari FXX K n’est en effet pas homologuée pour route. Elle n’est pas même destinée à un quelconque championnat. L’objectif de Maranello : « se libérer des contraintes réglementaires » afin de développer une auto « sans compromis ».

Du coup, la puissance atteint des sommets : 1 050 ch ! Le V12 passe de 800 à 860 ch en adoptant de nouveaux arbres à cames, des soupapes à poussoirs mécaniques et non plus hydrauliques et un collecteur d’admission poli. En outre, l’échappement est tout simplement dépourvu de silencieux. N’oubliez pas les bouchons d’oreilles ! Le moteur électrique a lui aussi eu droit à un coup de boost, en passant de 163 à 190 ch. Le couple maximal disponible dépasse quant à lui les 900 Nm. Bestial !

L’ensemble du groupe motopropulseur est placé sous le contrôle d’un Manettino offrant quatre réglages : qualifications (performances maximales sur un nombre limité de tours), « Long Run » (pour des chronos réguliers), « Manual Boost » (pour un couple maximal instantané) et enfin « Fast Charge » (pour recharger les batteries en accéléré).

Sur le plan du style, la Ferrari FXX K est un véritable ORNI, à mi-chemin entre l’hypercar et le bolide d’endurance. Les appendices aérodynamiques sont nombreux, avec notamment de curieux ailerons arrière. L’appui est ainsi augmenté de 50 %. Enfin, la FXX K est équipée de pneus slicks Pirelli particulièrement high-tech, puisqu’ils se dotent de capteurs indiquant la température, la pression, ainsi que les accélérations subies par chaque enveloppe.

A lire aussi :   Ferrari 296 GTS : la 296 GTB enlève le haut

La Ferrari FXX K sera officiellement dévoilée ce week-end à Abu Dhabi. Et si vous n’avez pas encore été contacté par la marque pour faire un essai… c’est que vous n’êtes pas dans la cible ! Hélas, nous non plus.

Poster un commentaire