TOYOTA

Toyota Motor Company, par la voix de son président Akio Toyoda, a annoncé l’arrivée de 30 modèles purement électriques à l’horizon 2030. Toyota espère vendre 3.5 millions de véhicules 100 % électriques par an à partir de 2030. La nouvelle gamme Bz (« beyond Zero ») développée sur une plateforme électrique, a fait naitre son premier modèle, le SUV bZ4X.

Voir tous les essais Toyota :
électrique, hybride et hybride rechargeable

Durant de longues années, Toyota a prétendu ne pas croire à la voiture électrique… avant de retourner sa veste et d’annoncer plus d’une vingtaine de modèles du genre avant la fin de la décennie. Le premier d’entre eux, un SUV de la taille du Rav4, va-t-il se montrer aussi révolutionnaire que ne l’était la première Prius en 1997 ?

A la question « Peut-on prévenir les accidents de voiture, même dans des circonstances extrêmes ? », Toyota Research Institute (TRI) a répondu par l’affirmative en équipant d’un système de conduite autonome inédit une Toyota Supra de Drift, et en la testant sur circuit.

Après l’échec cuisant de l’Urban Cruiser, Toyota aura mis 7 ans avant de se décider à reprendre pied sur le marché des petits SUV. Afin de réduire les risques, il ne s’agit, cette-fois-ci, plus d’un modèle spécifique mais d’un dérivé de la très réussie nouvelle Yaris. Une recette gagnante ?

Connu en Amérique du nord depuis plus de 20 ans, ce Rav4 XL fait, cette année, ses premiers tours de roues en Europe. Un choix dicté par l’arrivée sous son capot d’un quatre cylindres hybride. Mais ce Toyota a-t-il suffisamment d’arguments pour s’attaquer à des rivaux presque exclusivement premium ?

Depuis plus de 20 ans, le géant japonais ne jure plus, ou presque, que par le full hybrid. Mais cette technologie s’avère aujourd’hui insuffisante pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2. Après la Prius, c’est donc la Rav4 qui se convertit à l’hybride rechargeable.

Jusqu’à présent, face à ses rivales, la plus française des nipponnes n’avait guère que sa motorisation hybride pour séduire. Virage à 180° pour la quatrième génération, bien décidée à lutter à armes égales avec les Peugeot 208 et Renault Clio.

Le premier SUV coupé Toyota a connu un début de carrière tonitruant, principalement dû à son look original. Avec son 1.8 hybride de 122 ch, il lui manquait toutefois un moteur à la hauteur de ses lignes sportives. Toyota répare cette erreur à l’occasion du restylage.