Séance de drift en mode autonome pour une Toyota Supra

Samuel Morand
04/02/2022
A la question « Peut-on prévenir les accidents de voiture, même dans des circonstances extrêmes ? », Toyota Research Institute (TRI) a répondu par l’affirmative en équipant d’un système de conduite autonome inédit une Toyota Supra de Drift, et en la testant sur circuit.

Une équipe d’ingénieurs et de scientifiques placée sous la direction d’Avinash Balachandran, le responsable du département Human Centric Driving Research du Toyota Research Institute, a développé programme de conduite autonome allant au-delà de la simple assistance à la conduite en « terrain balisé ».

Le programme développé pour la Toyota Supra de drift visible dans la vidéo jointe, combine une connaissance approfondie de la dynamique du véhicule et de la conception des commandes, afin d’utiliser une dérive contrôlée et autonome pour éviter les accidents. Tous les conducteurs ne sont pas des pilotes aguerris, et contrôler les dérives d’une voiture n’est pas à la portée de tous. Or savoir glisser peut permettre d’éviter un accident sur une route verglacée par exemple.

L’objectif de ce test, vous l’aurez compris, n’est pas de promouvoir la conduite autonome en compétition, mais bien de développer une application utile pour la sécurité quotidienne de « M. tout le monde » à bord de son véhicule personnel.

Mais les images de cette Supra lancée en dérives sur le Thunderhill Raceway, en Californie, sans l’aide de son conducteur, n’en demeurent pas moins impressionnantes…

Poster un commentaire