Renault et Hyvia présentent deux nouveaux véhicules à hydrogène

Alexandre Nardon, le 16/11/2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Hyvia est une joint-venture unissant Renault Group et Plug Power. S’il est inutile de vous présenter le premier des deux acteurs, quelques mots sur le second. Plug Power est le leader mondial des solutions clés en main d’hydrogène et de pile à combustible.

Aujourd’hui Plug Power a déployé 50 000 systèmes et 110 stations de ravitaillement distribuant chaque jour 40 tonnes d’hydrogène. Hyvia se veut l’union parfaite de deux savoir-faire pour proposer des utilitaires légers à pile à combustible et tout l’écosystème de recharge qui va avec : station de recharger à hydrogène, électrolyseurs, financement, maintenance de flotte…

Après le Renault Master Van H2-TECH annoncé il y a quelques semaines, Hyvia lève le voile sur deux nouveaux prototypes en profitant de deux évènements. Il s’agit tout d’abord du salon Polytrans se tenant à Lyon. Les visiteurs pourront découvrir le Renault Master Châssis Cabine HE-TECH. Le format châssis cabine permet d’imaginer des transformations sur-mesure afin de s’adapter au mieux aux besoins des professionnels. Renault pense par exemple à un fourgon grand volume de 19 m3 pour une charge utile d’une tonne. Le véhicule est équipé d’une pile à combustible d’une puissance de 30 kW, d’une batterie de 33 kWh et de deux réservoirs de 1,5 kg d’hydrogène chacun à une pression de 700 bars. Hyvia annonce une disponibilité courant 2022.

Au Salon des Maires qui se tient à Paris, la joint-venture française dévoile le Renault Master City Bus H2-TECH. Il s’agit d’un minibus urbain capable de transporter 15 personnes. Parfait pour compléter l’offre de transport en commun de nos villes avec par exemple des services à la demande, ou même pour des entreprises mettant en place des services de navettes. Le Renault Master City Bus H2-TECH s’appuie lui aussi sur un moteur de 30 kW et une batterie de 33 kWh. Son système de réservoir est différent. Il comprend une seule unité capable de stocker 4,5 kg d’hydrogène avec une pression de 350 bars. La disponibilité est là aussi prévue pour l’année prochaine.

Ces deux véhicules pourront profiter des nouvelles stations de recharge fabriquées à l’usine de Flins qui permettent une recharge en 5 minutes ! La même usine fabriquera les piles à combustible tandis que les véhicules seront produits à Batilly et les moteurs électriques à l’usine de Cléon.

Poster un commentaire