Yamaha lance un scooter électrique à batterie interchangeable

Pascal Rops, le 20/01/2022

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Pour le moment destiné au marché asiatique, le Yamaha Motor EMF est le deuxième scooter électrique de la marque à être doté d’un système de batterie interchangeable grâce à sa collaboration avec Gogoro.

En 2019, Yamaha lançait à Taïwan l’EC-05, son premier scooter OEM conçu sur la base de la plateforme électrique d’un modèle Gogoro. Mais pour son second modèle électrique, à savoir l’EMF, Yamaha a décidé de concevoir son propre châssis. Conçu par la filiale locale de Yamaha Motor, Yamaha Motor R&D Taiwan, le scooter sera produit et commercialisé par Yamaha Motor Taiwan. L’équipementier japonais affirme que le style unique de l’EMF le distingue des autres scooters électriques tout en offrant des performances et des sensations uniques. Pour cela, le constructeur utilise par exemple des roues de faible diamètre afin de privilégier les accélérations rapides. Pour le reste, le scooter est convenablement équipé avec un éclairage full LED, une console numérique Bluetooth et une clé intelligente avec NFC. Quant au moteur, il utilise une technologie à aimant permanent avec refroidissement liquide qui produit 7,6 kW de puissance pour un couple de 26 Nm. Placé en position centrale arrière, ce moteur utilise une distribution par chaîne traditionnelle. Selon les premiers éléments affichés dans la fiche technique, l’exercice du 0-50 km/h devrait être réalisé en 3,5 secondes. Concernant la capacité des batteries et l’autonomie, le constructeur n’a pas encore communiqué d’informations. Notons par ailleurs que le poids du scooter est de 114 kg, dont 21 kg pour la batterie. L’ensemble est équipé d’un système de freinage CBS (Combined Brake System) et de freins à disque hydrauliques.

Malgré une conception « Made in Yamaha », l’EMF conserve les quelques atouts de Gogoro, dont son système de batterie interchangeable. Ainsi, l’EMF pourra utiliser les nombreuses stations d’échange de batteries GoStation installées dans tout Taïwan par Gogoro Energy Network. Signalons enfin que l’EMF sera proposé en trois coloris : noir foncé, bleu foncé et bleu clair.

Grâce à son partenariat avec Gogoro, Yamaha dispose d’un réseau de 2200 stations et permet de repousser les coûteux investissements. En effet, en juillet, Yamaha a révisé le plan environnemental 2050, initialement formulé en 2018, et a fixé un nouvel objectif consistant à viser la neutralité carbone dans l’ensemble de ses activités commerciales – y compris dans le cycle de vie de ses produits – d’ici 2050. L’un des objectifs du plan est de réduire les émissions de CO2 du scope 3 (autres émissions indirectes) de 90 % d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 2010.

Poster un commentaire