Brompton chasse les kilos

Alexandre Nardon, le 23/11/2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Lancé en 2005, le Superlight fait figure de nec plus ultra depuis, chez le fabricant britannique. Il trouve bien entendu une place dans l’offre actuelle et dans la gamme dont nous vous annoncions récemment la nouvelle organisation.

Pour cela, le Superlight devient le P Line. Son nouveau cadre en titane et des composants allégés lui permettent de n’afficher sur la balance qu’un poids de 9,65 kg soit 2 kg de moins que le C Line. Brompton annonce avoir gagné 700 grammes sur le cadre. Le titane est un matériau quasiment magique dans l’univers du cycle puisqu’il est à la fois hyper résistant, insensible à la corrosion et capable de filtrer les vibrations de la chaussée. Sa soudure réclame un grand savoir-faire et un matériel spécifique en revanche, mais pas de souci de ce côté-là pour Brompton. Ce cadre intègre un bloc de suspension optimisant l’efficacité et la réactivité du pédalage tout en améliorant la tenue de route du vélo.

Le P Line se dote au passage d’une nouvelle transmission développée par la marque. Elle propose 4 vitesses (11-13-15-18 dents) et s’appuie sur un dérailleur unique pesant seulement 60 grammes. La chaine est à axes creux afin de gagner encore quelques grammes. Autre nouveauté la tige de selle se dote d’un double verrouillage afin d’offrir deux positions : une position basse pour faciliter le pliage et la manipulation du vélo et une position relevée pour le pédalage. Notons au passage l’arrivée de nouvelles roulettes permettant de faire rouler le P Line lorsqu’il est plié, et ce sur tous les terrains.

Le P Line inaugure aussi une nouvelle génération de roues présentées comme les plus solides et les plus légères jamais montées sur des vélos de la marque. Elles arborent ainsi de robustes roulements de 54 mm. Brompton a choisi des chambres à air Tubolito ultra légères et particulièrement résistantes aux crevaisons. L’éclairage se recharge par USB.

Will Carleysmith, Directeur du design et de l’ingénierie chez Brompton n’est pas peu fier de son nouveau bébé. Il déclare ainsi : « Avec sa fourche en titane et son nouveau cadre arrière, le Brompton Superlight a toujours offert une expérience de route améliorée par rapport à son équivalent en acier. Le nouveau P Line repousse encore plus loin les limites de son prédécesseur en offrant plus de vivacité, de légèreté et de maniabilité en ville. De conséquentes économies de poids et d’améliorations sur la performance ont résulté de l’utilisation de composants plus légers et d’une transmission à 4 vitesses plus compacte. ».

Le P Line est d’ores et déjà disponible en deux couleurs (gris et noir) au prix de 2550 €.

Poster un commentaire