La remplaçante de la Bugatti Chiron sera hybride

Samuel Morand, le 01/03/2022

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Mate Rimac, le fondateur et CEO de Rimac Automobili, et depuis l’an dernier le PDG de la nouvelle entité Bugatti Rimac, l’a confirmé : la remplaçante de la Bugatti Chiron disposera d’une mécanique hybride hautement électrifiée.

L’année 2021 a coïncidé pour Bugatti avec la clôture du carnet de commandes de son modèle Chiron (la fin de sa production n’est quant à elle pas attendue avant 2024/2025), et le rapprochement avec le constructeur croate Rimac Automobili qui a donné naissance à Bugatti Rimac, une structure dont la direction a été confiée à Mate Rimac, le patron de la firme croate, qui a visiblement des plans bien précis concernant l’avenir de Bugatti.

Dans un entretien accordé à Automotive New Europe et relayé par le site Motor Authority, Mate Rimac a ainsi confirmé qu’avant de proposer une Hypercar 100 % électrique, Bugatti commercialisera à la suite de la Chiron un modèle hybride doté d’un « moteur à combustion interne très intéressant ».

« Quand les gens découvriront la Bugatti de nouvelle génération, je pense qu’ils seront surpris que j’ai encouragé le développement d’un tel modèle, car ils m’associent aux voitures électriques », a expliqué l’entrepreneur croate. « Compte tenu de la marque, des clients et de la technologie disponible, je pense que nous développons actuellement la meilleure solution possible pour Bugatti, qui n’est pas encore une voiture électrique. Ce sera le cas un jour, mais pas aujourd’hui ».

La prochaine Bugatti homologuée pour la route (le modèle Bolide attendu après la Chiron, étant réservé à une utilisation sur circuit) bénéficiera de l’expertise de Rimac Automobili en termes d’électrification. Rimac a en effet développé l’une des Hypercars électriques les plus prometteuses du marché avec son modèle Nevera, propulsé par quatre blocs électriques développant une puissance totale de 1 914 ch et 2 300 Nm. Un package qui permettra à la Nevera d’évoluer à 412 km/h en vitesse de pointe, et d’abattre le 0 à 96 km/h en 1.85 secondes.

Mate Rimac n’a pas précisé de date quant à l’arrivée de la nouvelle Bugatti, mais un aperçu de celle-ci pourrait être proposé avant la fin de l’année en cours.

Source : Motor Authority

Poster un commentaire