RENAULT

Le premier SUV coupé de Renault a, presque, tout pour plaire. Ne lui manquait qu’une motorisation plus « verte », davantage en phase avec l’époque. Si nous employons le passé, c’est parce qu’un tel moteur, le full hybrid déjà utilisée par la Captur, vient d’intégrer le tarif.

Le Captur II se veut toujours plus mature. Après avoir effectué une impressionnante montée en gamme par rapport à son prédécesseur, il démontre sa volonté de ‘’verdisation’’ en présentant deux versions électrifiées : une full hybrid et une hybride rechargeable. Nous avons pris le volant de cette dernière.

Luca de Meo, le nouveau patron du groupe Renault, a présenté son plan de relance pour la décennie qui a débuté. Et la firme au Losange n’y va pas par quatre chemins, en parlant de « Renaulution » ! Une révolution en trois actes : « Résurrection », pour redresser les marges, « Rénovation », où les gammes seront renouvelées et enrichies, et enfin « Révolution » (à partir de 2025), ou Renault abordera son tournant « vers la technologie, l’énergie et la mobilité ».

A l’approche de son huitième anniversaire, la Zoé évolue. Mais si elle semble peu différente sur la forme, Renault s’est attaché au fond, prétendant éliminer les défauts du précédent opus et, enfin, mettre la voiture électrique à la portée de tous.

Avec le concept Morphoz, Renault présente une étude de style qui reflète sa vision de la mobilité électrique personnelle et partageable à l’horizon post 2025, et proposant des solutions modulables ainsi que des fonctions de conduite autonome.

Associé à Ferrovial l’un des principaux opérateurs mondiaux d’infrastructures et prestataires de services urbains, le groupe Renault s’apprête à lancer à Paris et à Clichy le service d’autopartage en free-floating ZITY. Ce service est bien entendu basé sur une flotte 100 % électrique et devrait remplacer la solution Moov’in Paris mise en œuvre en automne 2018. La même association propose depuis 2017 avec un indéniable succès, 325 000 clients, un service similaire à Madrid. Ainsi, courant mars, une flotte de 500 Renault ZOE, dans leur version capable d’atteindre une autonomie de 300 km, sera déployée dans l’agglomération parisienne avec une disponibilité 24 h/24 et 7 j/7 afin de répondre aux besoins des citadins, une cible particulièrement avide de tels services.