RENAULT

Renault a dévoilé son nouveau SUV, l’Austral, qui vient se placer dans le segment C et qui s’appuie sur la plateforme de l’Alliance CMF-CD de 3e génération. Un modèle qui ne peut bien entendu manquer de proposer des motorisations hybrides et écologiques.

Mobilize est la quatrième marque du groupe Renault qui se consacre à la mise en place de services flexibles autour de la mobilité, des données et de l’énergie pour faire face aux nouveaux besoins des particuliers, mais aussi des entreprises et des acteurs de la vie publique. Particulièrement impliqué dans la quête de la neutralité carbone de Renault Group prévue pour 2040, Mobilize est donc fortement mis à contribution pour accompagner l’arrivée de la nouvelle Megane E-Tech avec une offre de services.

Le premier SUV coupé de Renault a, presque, tout pour plaire. Ne lui manquait qu’une motorisation plus « verte », davantage en phase avec l’époque. Si nous employons le passé, c’est parce qu’un tel moteur, le full hybrid déjà utilisée par la Captur, vient d’intégrer le tarif.

Le Captur II se veut toujours plus mature. Après avoir effectué une impressionnante montée en gamme par rapport à son prédécesseur, il démontre sa volonté de ‘’verdisation’’ en présentant deux versions électrifiées : une full hybrid et une hybride rechargeable. Nous avons pris le volant de cette dernière.

Luca de Meo, le nouveau patron du groupe Renault, a présenté son plan de relance pour la décennie qui a débuté. Et la firme au Losange n’y va pas par quatre chemins, en parlant de « Renaulution » ! Une révolution en trois actes : « Résurrection », pour redresser les marges, « Rénovation », où les gammes seront renouvelées et enrichies, et enfin « Révolution » (à partir de 2025), ou Renault abordera son tournant « vers la technologie, l’énergie et la mobilité ».