4 accessoires pour affronter l’hiver et le froid à vélo

Alexandre Nardon, le 09/12/2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
L’hiver s’installe… inéluctablement et contrairement à ce que des esprits grincheux et dépassés l’affirment, il est aujourd’hui tout à fait possible de circuler à vélo au chaud, au sec et en toute sécurité.

FIVE Gloves Cyclone Infinium Stretch

Les gants les plus chauds sont généralement épais et nuisent de facto à la dextérité de celui qui les porte. Pour tout vous dire, votre serviteur utilise été comme hiver les mêmes gants pour conserver la précision de conduite permise seulement par les modèles les plus fins. Mais ça c’était avant, car la dynamique marque française FIVE Gloves s’est associée avec GORE pour concevoir les Cyclone Infinium Stretch. Ces gants s’appuient sur la technologie GORE-TEX INFINIUM Stretch qui permet une conception 3D pratiquement sans couture. La quantité de matière est ainsi réduite de 35 % par rapport à un produit traditionnel. Dans les faits, ces gants sont constitués de deux parties thermo-moulées réunies par une seule couture. Les Cyclone Infinium Stretch sont ainsi légers et flexibles tout en étant coupe-vent, résistant à l’eau et respirant. Une doublure en fibre polaire placée sur le dos de la main et au niveau du poignet apporte toute la chaleur nécessaire. Les détails sont soignés avec des inserts en gel pour améliorer le confort et des pièces en silicone pour éviter de glisser.

MB Wear Siberia

Le froid aux pieds est certainement un des plus difficiles à supporter. MB Wear l’a bien compris et a mis les petits plats dans les grands pour concevoir ses chaussettes Siberia hautement techniques. L’idée est d’offrir un maximum de chaleur sans être trop épaisses. Pour cela, la partie pied de la chaussette est renforcée sur la pointe, la semelle et le talon avec une structure 3D qui amortit les chocs et apporte une compression qui va favoriser la circulation du sang. Les chaussettes sont plus hautes afin de protéger le tibia de l’air froid. Elles sont faites de laine mérinos de très haute qualité. Ce matériau est naturellement intelligent en gardant la chaleur l’hiver et en évacuant l’humidité, mais aussi le surcroit de chaleur par temps chaud. Le pied reste au sec et sain, car la laine mérinos a des propriétés antibactériennes et anti-odorantes. Le confort est au top avec un toucher très doux et une grande flexibilité des fibres.

FIVE Gloves HG4

Lorsque les températures deviennent négatives, il faut prendre le taureau par les cornes et adopter les grands moyens. Les HG4 ont été spécialement pensés pour offrir aux cyclistes urbains une solution pour conserver leur main au chaud. Ces gants sont en cuir pleine fleur avec un manchon en néoprène qui se ferme grâce à un velcro afin de ne pas laisser l’air froid passer entre le gant et votre manche. Très confortables, les HG4 ne présentent pas de coque rigide tandis que le cuir protégera bien la peau en cas de chute. FIVE Gloves a intégré une membrane étanche et respirante HIPORA et une doublure Thinsulate. Mais le secret de ses gants réside dans un système de chauffage alimenté par une batterie indépendante. Un bouton permet d’allumer le système et de choisir parmi les trois niveaux de puissance proposés.

MB Wear Bomber

Malgré sa grande technicité, ce gilet sans manches peut se porter en toute circonstance, car il sait demeurer très discret. Ce gilet matelassé est fabriqué à partir d’un tissu technique souvent utilisé pour les vêtements de montagne. Il est donc beaucoup plus léger qu’un tissu polaire tout en offrant une capacité de rétention de chaleur au moins aussi importante. Il dispose d’un traitement DWR qui lui permet d’évacuer la transpiration avec une efficacité bluffante. Il existe en de nombreuses tailles afin de s’adapter à toutes les morphologies.

Poster un commentaire