Hyundai présente son concept Seven à Los Angeles

Samuel Morand, le 18/11/2021

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email
Présent au Los Angeles Auto Show qui se tient actuellement en Californie, le constructeur coréen Hyundai y a notamment présenté son concept Seven, un véhicule qui préfigure un grand SUV électrique attendu sur le marché en 2024.

Ce véhicule qui marche sur les traces du concept 45 (2019) et du concept Prophecy (2020), ouvre un nouveau chapitre pour la gamme Ioniq de Hyundai, dédiée à ses véhicules électriques. Une gamme via laquelle le constructeur propose des modèles au design et aux technologies innovants, donnant la priorité aux valeurs des clients plutôt qu’aux normes de l’industrie.

Ce concept Seven développé autour de la plateforme E-GMP (Electric-Global Modular Platform) dédiée aux véhicules électriques, se présente avec une carrosserie aux lignes épurées et à l’aérodynamique étudiée, revêtu d’une peinture « bio » et reprenant une signature lumineuse déjà vue sur le modèle Ioniq 5, auquel on accède via de larges portes à ouvertures antagonistes.

Avec ce concept, l’accent est en effet mis sur l’habitacle du véhicule qui se veut aussi spacieux et confortable qu’un salon (merci à l’empattement de 3.2 mètres), incluant notamment de larges sièges pivotant qui deviennent plus ou moins la norme à bord des véhicules équipés de systèmes de conduite autonome. Cet habitacle aux surfaces courbes, est réalisé à grand renfort de matériaux renouvelables.

Sous cette carrosserie prend place un groupe propulseur électrique et une architecture de 800 volts, qui permettent au modèle d’abattre le 0 à 100 km/h en à peine 3.6 secondes, d’évoluer à 260 km/h et de proposer une autonomie d’environ 480 km grâce à un pack batterie par ailleurs rechargeable à 80 % en seulement 18 minutes.

Ce nouveau membre de la famille Ioniq, pourrait intégrer le marché en 2024 sous le nom de Ioniq 7, eu égard à son habitacle pouvant à priori accueillir jusqu’à sept places assises.

Poster un commentaire