TOYOTA

Connu en Amérique du nord depuis plus de 20 ans, ce Rav4 XL fait, cette année, ses premiers tours de roues en Europe. Un choix dicté par l’arrivée sous son capot d’un quatre cylindres hybride. Mais ce Toyota a-t-il suffisamment d’arguments pour s’attaquer à des rivaux presque exclusivement premium ?

Depuis plus de 20 ans, le géant japonais ne jure plus, ou presque, que par le full hybrid. Mais cette technologie s’avère aujourd’hui insuffisante pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de CO2. Après la Prius, c’est donc la Rav4 qui se convertit à l’hybride rechargeable.

Jusqu’à présent, face à ses rivales, la plus française des nipponnes n’avait guère que sa motorisation hybride pour séduire. Virage à 180° pour la quatrième génération, bien décidée à lutter à armes égales avec les Peugeot 208 et Renault Clio.

Le premier SUV coupé Toyota a connu un début de carrière tonitruant, principalement dû à son look original. Avec son 1.8 hybride de 122 ch, il lui manquait toutefois un moteur à la hauteur de ses lignes sportives. Toyota répare cette erreur à l’occasion du restylage.

Hors-jeu les grandes routières généralistes ? Pourtant, 20 ans après avoir, en France, abandonné de segment, Toyota le réinvestit avec un nouvel opus de la Camry. A charge, pour elle, de séduire une clientèle professionnelle, mais aussi les possesseurs d’Avensis.

Bien qu’elle ressorte son appellation de la naphtaline, la nouvelle Corolla se veut innovante. D’une part, parce qu’elle n’est proposée qu’en version hybride, d’autre part parce qu’elle est la première du genre à vouloir concilier écologie et dynamisme.

Initiateur du phénomène SUV, le Rav4 est,au fil des générations, un peu tombé dans l’oubli, du moins sur notre marché. En assumant désormais totalement sa montée en gamme et sa conversion à l’hybridation, il veut à nouveau séduire.

Première voiture hybride commercialisée en série, la Prius se renouvelle pour la quatrième fois. Si cela se voit extérieurement, cela se remarque également volant en mains.

A quelques heures de sa première apparition officielle en piste dans le cadre du Prologue WEC, le Toyota Gazoo Racing à levé le voile sur le prototype TS050 Hybrid qui sera engagé cette saison dans le Championnat du Monde d’Endurance et au Mans.