Alpine A110 E-ternité : un one-off A110 découvrable et 100 % électrique

Samuel Morand
22/07/2022
Alpine a profité du Grand Prix de France de Formule 1 qui se tient ce week-end sur le circuit varois du Paul Ricard, pour présenter le concept A110 E-ternité, un prototype roulant prenant la forme d’un modèle A110 découvrable et 100 % électrique.

Alpine œuvre actuellement à sa transformation en vue de proposer à l’avenir une gamme 100 % électrique. Une volonté de Luca de Meo, le patron de Renault Group, soutenue par toute l’équipe Alpine dont quelques membres ont eu l’opportunité de travailler sur ce concept étonnant : l’A110 E-ternité.

Le constructeur de Dieppe célèbre cette année les 60 ans de la berlinette A110, et ce concept A110 E-ternité se positionne comme un « trait d’union entre un passé prestigieux et un futur 100 % électrique » pour la marque.

Depuis un peu moins d’un an, Laurent Rossi, le CEO d’Alpine, et une équipe d’ingénieurs d’Alpine, travaillent au développement de ce concept s’apparentant à un « restomod ». Le but de l’entreprise étant d’électrifier le modèle A110 sans perdre les qualités dynamiques et les performances de la sportive tricolore.

Pour réaliser ce pari, l’équipe en charge du projet est partie d’une A110 classique, et elle a commencé par puiser dans les banques d’organes et de technologies électriques de Renault Group. Les douze modules de batteries par exemple, sont identiques à ceux de Mégane E-Tech 100 % électrique. Toutefois des enveloppes structurelles spécifiques ont été créées pour accueillir ces modules de manière à répartir les masses de manière optimale dans le châssis de la berlinette. Quatre modules ont ainsi été placés à l’avant du véhicule, et huit à l’arrière. Une opération qui a évidemment ajouté quelques kilos au poids de l’Alpine A110 standard, le concept affichant 1 378 kg sur la balance (contre 1 120 kg pour l’A110 thermique).

La première Alpine A110 à disposer d’un toit « ouvrant »Malgré ce poids supplémentaire, le concept A110 E-ternité qui dispose d’une puissance de 178 kW (242 ch) et 300 Nm, est en mesure d’abattre le 0 à 100 km/h en 4.5 secondes, soit un dixième moins vite que modèle thermique. Sa vitesse de pointe est quant elle limitée à 250 km/h.

A lire aussi :   Charge Cars présente sa Ford Mustang électrique

Des performances soutenues par plusieurs innovations apportées au véhicule. Parmi celles-ci figure notamment une boîte de vitesse à double embrayage (DCT) avec un pilotage électronique (comme sur l’A110 thermique), équipée d’embrayages dimensionnés pour passer de forts couples. L’architecture électronique permet quant à elle de conserver les fonctionnalités de l’A110 thermique, en y ajoutant les prestations du monde électrique.

Enfin une touche de « fun » supplémentaire a été ajoutée au projet à travers une solution de « découvrabilité ». Une première pour l’A110. Celui-ci est composé de deux coquilles de toit injectées avec du carbone recyclé, qui proposent une solution simple, efficace et respectueuse de l’environnement. Une notion importante pour le constructeur, également matérialisée par ailleurs via l’utilisation de lin pour la réalisation de certaines pièces clés du véhicule (la peau du capot, du pavillon, de la lunette arrière, de la grille, des coques de sièges ainsi que de la jupe arrière).

Poster un commentaire