L’Audi e-tron se teste à Pikes Peak

Samuel Morand
05/09/2018
Le constructeur d’ingolstadt a livré les dernières spécifications techniques concernant son SUV électrique Audi e-tron prototype, quelques semaines avant sa présentation officielle programmée pour la rentrée prochaine.

Pour faire la démonstration des capacités étendues de son modèle, Audi a emmené quatre exemplaires de son SUV 100 % électrique sur les hauteurs de Pikes Peak, à Colorado Springs, là même où Walter Röhrl imposa l’Audi Sport quattro S1 en 1987 sur la légendaire ascension.

L’Audi e-tron disposera en effet d’un système de récupération d’énergie intégrant notamment un système de commande de freinage électro hydraulique, et présenté comme le plus efficient du marché selon Audi. Pour chaque kilomètre effectué en descente, la batterie de l’Audi e-tron récupère en effet environ un kilomètre d’autonomie supplémentaire (l’autonomie du véhicule sur une charge complète étant de 400 km), ce qui veut dire qu’après avoir parcouru en descente quelque 31 km, l’Audi e-tron a été capable d’emmagasiner à Colorado Springs, quasiment assez d’énergie pour couvrir à nouveau la même distance en roulant.

L’Audi e-tron qui sera rappelons-le animé par deux moteurs électriques développant un total de 265 kW (360 ch) et 561 Nm, pourra enfin disposer pendant quelques secondes d’une puissance allant jusqu’à 300 kW (407 ch) et 664 Nm, puissance qui lui permettra d’avaler le 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes et de filer à 200 km/h en vitesse maximale (limitée électroniquement).

Poster un commentaire