Le BMW iNEXT en essais dans le désert de Kalahari

Samuel Morand
27/02/2020
BMW a envoyé des prototypes de pré-production de son modèle iNEXT dans le désert du Kalahari, en Afrique du Sud, pour y poursuivre son développement dans un environnement caniculaire.

Avant d’entrer en production l’an prochain sur le site de Dingolfing, le BMW iNEXT est soumis à une série de tests qui l’ont déjà mené (où le mèneront) au centre d’essais de BMW basé à Miramas, dans le sud de la France, sur des circuits internationaux tels que le Nürburgring, et sur des sites présentant des conditions climatiques extrêmes tels que le centre d’essais d’Arjeplog (en Suède) ou le désert du Kalahari.

Au nord-ouest de l’Afrique du Sud, près de la région de Savanna, les ingénieurs de BMW mènent actuellement une série de tests dans des conditions particulièrement difficiles, mêlant fortes chaleurs et radiations solaires, sur des terrains souvent accidentés et poussiéreux.

Le cadre idéal pour accumuler des milliers de kilomètres et tester la fiabilité de ce BMW iNEXT, que ce soit au niveau de sa partie technique (suspension, transmission, groupe propulseur électrique…), de la technologie embarquée (aides à la conduite, systèmes de sécurité…) ou de sa structure même (châssis, carrosserie, habitacle…).

Le SUV iNEXT présenté pour la première fois sous la forme d’un concept lors du Salon de Los Angeles 2018, sera équipé de la technologie BMW eDrive de cinquième génération. Celle-ci sera également présente sous le capot de la BMW iX3 et développera sur celle-ci une puissance de 200 kW, offrira un couple de 400 Nm et sera alimentée par une batterie de 74 kWh garantissant 440 km d’autonomie, soit une consommation inférieure à 20 kWh/100 km selon le constructeur bavarois.

Poster un commentaire