Ellipse Bikes lance son premier VAE, le E1

Alexandre Nardon
22/11/2022
La sympathique marque française de vélos urbains Ellipse Bikes développée depuis quelques années maintenant par un groupe de jeunes ingénieurs troyens n’en finit pas de se développer. Après un vélo classique configurable en ligne et agrémenté de plusieurs fonctionnalités high-tech (antivol, clignotants…), voici le premier vélo à assistance électrique de la marque : le E1.

Des originalités

Ce nouveau modèle reprend à son compte les arguments mis en avant par sa version musculaire avec des lignes simples et des composants soigneusement choisis pour offrir l’utilisation la plus agréable possible. Le cadre en aluminium hydroformé arbore sur sa proue l’emblématique phare triangulaire d’Ellipse Bikes. À l’arrière, nous retrouvons aussi un feu placé au bout du tube supérieur (il fait aussi office de feu-stop) ainsi que les bandeaux clignotants sur les haubans. Le guidon présente à ses extrémités les clignotants avant. Les roues de 29 pouces accueillent des pneus Mitas Longway 700x40c réputés pour leur polyvalence et leur résistance à la crevaison. Notons qu’ils accueillent sur leurs flancs des bandes réfléchissantes.

Un moteur ultra-compact

Le constructeur troyen a opté pour un moteur dans le moyeu arrière et plus précisément pour un modèle fourni par Mivice délivrant une puissance de 250 W et un couple de 35 Nm. Ce moteur compact et silencieux peut compter sur une batterie amovible prenant place dans le tube diagonal du cadre. Elle affiche une capacité de 360 Wh et serait capable selon Ellipse Bikes de procurer au E1 une autonomie comprise entre 40 et 70 km. Cette batterie se recharge en trois heures et elle peut retrouver 80 % de charge en deux heures. L’ensemble est piloté au travers d’un écran LCD ultra-compact qui permet d’accéder aux trois niveaux d’assistance.

Une courroie pour plus de fiabilité et de silence

Pour la transmission, la marque joue la carte de la simplicité et donc de la réduction drastique des opérations d’entretien et de réglages. En effet, le vélo ne propose qu’une seule vitesse avec un plateau de 52 dents et un pignon de 20 dents à l’arrière. Entre les deux, point de chaîne métallique, mais une courroie carbone. Exit les problèmes de corrosion, de graissage et même d’usure, car cette pièce peut faire face à plusieurs milliers de kilomètres d’utilisation dans toutes les conditions. L’usage d’une courroie réduit drastiquement les bruits de transmission. Le freinage est confié à des disques hydrauliques de 160 mm de diamètre.

A lire aussi :   Comment transformer son vélo en électrique ?

Un prix plutôt intéressant

Pour le confort, la selle maison prend place sur une tige de selle suspendue. L’Ellipse Bikes E1 est équipée de garde-boue en aluminium noir mat et d’une béquille. Il peut recevoir en option un porte-bagages. Ses concepteurs entendent bien protéger leur bébé du vol. Pour cela, de la visserie antivol est utilisée notamment pour la selle et les roues. On trouve aussi un module électronique incluant une alarme et une puce GPS avec bien entendu une application pour gérer tout cela.

Le E1 pèse 17,8 kg. Son prix est de 2 490 € avec une garantie de 5 ans, mais les 200 premières personnes le précommandant, les livraisons étant prévues en avril prochain, pourront l’acquérir au prix de 1990 €. Un prix intéressant pour un vélo assemblé et peint en France.

Poster un commentaire