Livall PikaBoost, pour électrifier son vélo en deux minutes chrono !

Pascal Rops
04/11/2022
Proposée par Livall, le PikaBoost permet d’électrifier un vélo musculaire très rapidement et sans outil. L’ensemble pèse moins de 3 kilos…

Un vélo électrique peut s’avérer onéreux à l’achat, d’autant que l’on possède souvent un vélo musculaire qui est en bon état. C’est en partant de ce constat que Livall a développé une solution pour électrifier son vélo. Cette solution répondant au nom de PikaBoost reprend le principe d’un moteur à friction qui vient entraîner la roue arrière du vélo. Son atout ? Aucune transformation majeure n’est nécessaire, puisqu’il suffit de fixer le moteur sur le tube de selle.

En outre, le PikaBoost est une solution à la fois simple, légère et peu encombrante (6,6 x 33,8 x 13 centimètres). L’entraînement est une solution 2 en 1 qui réunit la batterie et le moteur. Fixé à la tige de selle, l’ensemble vient se positionner au-dessus de la roue arrière et l’entraîne par un système de friction. Seule contrainte, vous ne pourrez pas utiliser le porte-bagages de votre vélo s’il en est équipé. Il faudra alors le démonter et le remplacer par un modèle qui laisse le système d’entraînement en contact avec la roue. Comme tout système à friction, il faut s’attendre à une usure plus importante du pneu arrière. Signalons par ailleurs que ce système est annoncé pour être compatible avec toutes les structures de pneus, allant du pneu le plus lisse à celui doté de gros crampons. Une fois l’installation faite (en moins de 2 minutes et sans outil), il suffit de monter en selle et de pédaler.

L’assistance est alors présente pour vous aider dans les pentes les plus raides ou pour rouler à bon rythme sur le plat. D’ailleurs, trois modes d’assistance sont présents. Le premier maintient automatiquement la vitesse avec un entraînement constant, même au ralenti. Le deuxième, baptisé Roll offre plus d’assistance en montée et offre une récupération modérée en descente et sur le plat. Le troisième, nommé Sport, offre plus d’assistance ainsi qu’une récupération maximale de l’énergie – même en montée !

A lire aussi :   Origine Cycles annonce ses trois premiers VAE

Notez en outre que, dès que vous descendez ou que vous freinez, le système régénératif s’enclenche et recharge la batterie. Bien sûr, la batterie affiche une puissance de 234 wattheures seulement, mais cela permet de disposer d’un ensemble léger, puisque le poids total est d’environ 3 kilogrammes. L’autonomie du PikaBoost permet toutefois de parcourir jusqu’à 30 kilomètres. Notez que vous pourrez également emporter plusieurs batteries et les remplacer rapidement pour des trajets plus longs, puisque la batterie se compose de 18 batteries universelles de type 18650. L’intégralité de la batterie se recharge en trois heures environ.

Pour plus de sécurité, le PikaBoost embarque un feu arrière qui s’allume en permanence ou à la tombée de la nuit. Lorsque vous freinez, il avertit également les usagers présents derrière vous grâce à un feu de stop plus puissant. Une prise USB vous permet également de recharger votre smartphone et d’autres appareils tout en roulant.

Le tout se pilote directement depuis un bouton présent sur le Pikaboost. Vous pourrez également utiliser un smartphone pour choisir les différents modes, consulter le niveau de charge de la batterie ou encore bloquer automatiquement le moteur dès que vous vous éloignez. En s’inscrivant sur la liste de diffusion de Livall, vous pourrez obtenir le PikaBoost pour 299 $ US au lieu de 599 $ US.

Poster un commentaire