Electric Brands Evetta Openair

Pascal Rops
21/08/2022
Clone de la Microlino, reprenant l’esprit de l’Isetta, et largement inspirée de la Smart Crossblade, cette voiturette électrique découvrable et craquante se veut aussi exclusive.

La petite voiture « Isetta » de BMW n’en finit pas de faire des émules. En effet, le concept de la petite voiturette qui a fait fureur dans les années 1950 a été repris dans un premier temps par la Microlino, une voiturette aussi fun que moderne. Et maintenant, c’est au tour de la marque ElectricBrands de revisiter l’Isetta. Baptisé Evetta (anciennement Artega Karo), ce modèle au design assez classique et proche de la voiture originale, vient d’ailleurs d’être décliné en une version « Evetta Openair » (cabriolet) et « Evetta Cargo » (utilitaire).

Ces deux déclinaisons sont le fruit de l’imagination de Martin Henne, CEO d’Electric Brands. A l’occasion de leur présentation, il a d’ailleurs précisé : « C’est un plaisir de continuer à développer ce véhicule léger extrêmement sympathique et en même temps durable. Nous sommes certains que nos deux nouveaux modèles trouveront eux aussi leurs fans, tout comme notre modèle original ».

Ainsi, le cabriolet électrique Evetta Openair est doté d’une capote entièrement amovible. Particulièrement pratique, le cabriolet peut être ouvert et démarré via une application, la clé appartenant ainsi au passé. En point commun, l’Evetta Openair propose une ouverture par la porte avant. Toutefois, le cabriolet est équipé de série d’une batterie de plus grande capacité, puisque celle-ci affiche une puissance de 18 kWh, et de fait, offre une plus grande autonomie. En effet, selon le mode de conduite, il est possible d’obtenir jusqu’à 30% d’autonomie supplémentaire par rapport à la batterie standard. Avec une autonomie allant jusqu’à 200 kilomètres et une vitesse maximale de 90 km/h, la voiture est ainsi idéalement équipée pour se déplacer en ville et même en sortir.

A lire aussi :   Renault 5 Diamant : un show car électrique hommage à la R5

Ce cabriolet bicolore est équipé de série du chauffage, de phares à LED, de rétroviseurs chromés pivotants, de jantes en aluminium, d’un port USB-C, d’une conduite à une seule pédale, de deux modes de conduite (Eco et Sport) et d’un haut-parleur. En piochant dans le catalogue des options, vous pourrez équiper le petit cabriolet d’un châssis sport, d’un tableau de bord avec incrustation en bois, d’une enceinte Bluetooth amovible, de sièges en cuir chauffants, d’une capote en cuir végétal, d’un volant en bois, d’un régulateur de vitesse, d’un système d’infodivertissement compatible CarPlay, Android Auto et DAB+, d’une recharge par induction, d’une alarme antivol, d’une caméra de recul, d’un arceau de sécurité et d’enjoliveurs chromés…

Notez que cette petite voiture, aussi craquante soit-elle, nécessitera de débourser 33 333 €. Et encore, il faudra faire vite, car seuls 999 exemplaires seront produits et livrables à la mi-2023. Vous pouvez d’ores et déjà commander en ligne moyennant un acompte de 3 333 €.

Electric Brands finalise actuellement les lignes de production de son usine de la ville allemande de Göttingen. La marque prévoit de construire 30 000 mini-véhicules électriques au cours de sa première année d’exploitation.

Poster un commentaire