La Pininfarina Battista enregistre plusieurs records à Dubaï

Samuel Morand
23/11/2022
Pininfarina Automobili a officialisé les performances de son Hypercar électrique Battista, à l’issue d’une séance de tests organisée sur l’Autodrome de Dubaï dans le cadre de l’homologation du véhicule. Une séance conclue avec plusieurs records mondiaux à la clé pour le constructeur italien.

Quelques jours après que Rimac Automobili a officiellement réalisé le nouveau record mondial de vitesse pour une voiture électrique homologuée pour la route, avec une pointe fixée à 412 km/h par son modèle Nevera, c’est au tour de Pininfarina Automobili d’officialiser les performances de la concurrente de la Nevera : l’Hypercar Battista.

Lors de cette séance de travail organisée sur le circuit de Dubaï, aux Émirats arabes unis, la Pininfarina Battista s’est illustrée sur plusieurs exercices. L’Hyper GT électrique a enregistré un temps de 1.79 seconde sur l’exercice du 0 à 96 km/h, 1.86 seconde sur celui du 0 à 100 km/h, 4.49 secondes sur l’exercice du 0 à 120 mph (193 km/h), et enfin un temps de 4.75 secondes sur le 0 à 200 km/h.

La Battista Pininfarina a également accroché à son tableau de chasse le nouveau record du monde pour une voiture électrique en termes de freinage, en passant de 100 km/h à 0 km/h en l’espace de 31 mètres, avant de battre le record du monde d’autonomie pour une Hypercar électrique en couvrant 300 miles (482.8 km) avec une seule charge.

« Je suis fier que notre nouvelle hyper GT électrique tienne les promesses que nous avons faites lorsque nous avons défini notre plan de développement », explique Paolo Dellacha, le directeur produit et ingénierie d’Automobili Pininfarina. « Avec la Battista, nous avons atteint des performances au-delà de nos objectifs extrêmes initiaux. Une répartition du poids parfaitement optimisée et un centre de gravité bas sont au centre de ce résultat. La combinaison d’un châssis et d’un réglage de suspension sur mesure, de pneus éprouvés sur plusieurs milliers de kilomètres parcourus en essais, ainsi qu’une vectorisation de couple à quatre moteurs délivrant une puissance sans précédent, ont permis à la Battista de devenir la voiture homologuée pour la route la plus rapide au monde ».

A lire aussi :   Rolls-Royce Spectre : la première berline électrique de Rolls-Royce se dévoile

1 900 ch et une vitesse de pointe de 350 km/h

L’Hypercar Battista dont l’assemblage nécessite 1 250 heures de travail aux techniciens de l’Atelier de Cambiano, en Italie, est animée par un groupe purement électrique développant 1 900 ch et 2 340 Nm de couple. Une puissance qui lui permet en plus de ses accélérations optimales, de garantir une vitesse de pointe de 350 km/h. Son freinage puissant est quant à lui assuré par des disques en carbone-céramique.

Pininfarina Automobili a prévu d’assembler 150 exemplaires de l’Hypercar Battista, proposée au prix 2.2 millions d’euros hors taxes l’unité.

Poster un commentaire